• Publié le 10/05/2008 à 12:00 par eliecohen
    Michel FORGET a été, avec Jean TARIF, Président d'un grand et premier syndicat professionnel, je veux parler de FRANCE DETECTIVES (aujourd'hui le SNARP) pour M.FORGET et le CNSP-ARP pour M.TARIF
    "Il y a ceux qui jouent le pastis au 421, ceux qui versent le montant des allocations familiales au Loto, ceux qui déposent régulièrement leurs salaires au PMU, ceux qui ruinent leur famille et enrichissent les casinos où ils dépensent leurs avoirs passés, présents et à venir. J'ai même connu un artiste tzigane un peu fou amateur de vodka et de revolvers qui s'adonnait régulièrement à la roulette russe et qui a fini par gagner le gros lot une fois, une seule ... à la fin de sa vie !

    Il existe bien sûr d'autres façons de se faire plaisir pour ceux qui ont la passion du risque : signer un engagement à la Légion étrangère, ou bien s'engager dans une ONG active.
    Mais qui penserait se lancer dans l'aventure de devenir "Espion malgré lui" en embrassant la noble carrière de détective privé.

    C'est l'aventure authentique que nous conte notre confère Elie Cohen dans un livre qu'il vient de publier et dont je recommande vivement la lecture aux jeunes confrères. Pour les plus anciens, je me suis demandé après lecture s'il y en avait beaucoup qui n'aient pas connu l'accusation arbitraire, la vérification abusive, la garde à vue injustifiée ou la perquisition télécommandée pour des raisons sans rapport avec les motifs officiellement invoqués.

    Peu d'entre nous ont en tous cas eu le courage de raconter leurs (més-)aventures et nous devons reconnaître ce mérite à l'auteur qui se présente en victime, jamais en héros. Je n'en connais aucun autre qui ait ressenti le besoin de faire partager son expérience au travers d'un roman et je précise que je sais fort bien que celui-là ne s'éloigne jamais de la triste réalité et qu'il s'agit bien plus d'un compte-rendu que d'un roman.

    Beaucoup ont vécu ces très durs moments d'accusation infondée sans avoir quoi que ce soit à se reprocher puis ont ensuite été victimes pendant des années sans aucune preuve et sans avoir subi aucune condamnation des inscriptions mensongères et préjudiciables inscrites sur les fichiers de police.

    Travailler aujourd'hui dans cette profession ressemble à un travail de funambule ou de prostitué(e) !

    La loi qui nous a régi depuis 1981 avait institué un régime de tolérance qui a parfois viré à l'intolérance pour peu que nous soyons trouvés un jour sur la route d'un petit fonctionnaire bête et méchant ou d'une personnalité influente susceptible de faire travailler des services officiels pour son seul profit personnel. Quand je dis petit, cela ne tient compte ni de la taille, ni du grade mais seulement de la moralité ou du quotient intellectuel ! Je mets dans le même sac policiers, magistrats ou politiques qui ont eu une attitude comparable à du racisme haineux pour notre activité et tous ceux qui l'exercent.

    Heureusement, il existe aussi et surtout des fonctionnaires honnêtes et consciencieux qui ne nous jugent pas et qui savent même parfois apprécier notre travail ou prendre conscience du rôle social incontestable de notre profession.

    Alors ? Quel avenir pour notre profession ?

    Nous sommes actuellement dans un intermède et rien n'évoluera plus à mon avis jusqu'à ce que la mise en place de la nouvelle loi soit effective et que les nouvelles mesures soient pleinement entrées en application.

    Il dépendra alors de nous - pour obtenir une reconnaissance officielle assortie d'avantages - que nous soyons capables de prouver notre capacité à nous auto-réglementer et à travailler honnêtement en offrant des garanties à nos clients, en somme à nous faire respecter.

    A tous, je recommande vivement de lire ce livre d'Elie Cohen en ayant bien présent à l'esprit que les hommes du roman sont peut-être devant votre porte et que cela peut aussi vous arriver demain. Nous sommes entrés dans une période de transition et chacun sait bien que ces périodes-là sont toujours beaucoup plus dangereuses que les temps de paix ou même de guerre car ce sont toujours celles des règlements de comptes !

    Cordialement à tous.
    Michel"
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Roman d'espionnage

    Publié le 08/05/2008 à 12:00 par eliecohenespion
    Roman d'espionnage
    Ce roman, qui s'inspire de faits réels, relate comment on a tenté, pour une banale histoire de fesses, de me faire passer pour un espion du Mossad, ressuscitant par la même occasion la "Taupe de Damas", l'agent israélien Eli Cohen infiltré en Syrie aux débuts des années 1960 et exécuté pour cette raison en mai 1965 ; agent dont il se trouve que je suis l'homonyme.

    Il y est question du piège qui faillit se refermer sur un détective privé dont le seul tort était d'avoir accepté une classique mission de filature. Lequel détective dut d'y échapper à quelques réflexes simples - refuser systématiquement toute mission liée, de près ou de loin, à un homme politique ou à un personnage public - à quelques relations soigneusement informées et à son honnêteté confondante, quoi qu'en pensent ceux qui jugent hâtivement sa profession.

    Critiques : 
    Bon polar pour l'originalité de l'intrigue
    Bon sens de la création de l'attente, du suspense
    Bon rythme pour suivre l'action et les réflexions de l'intérieur
    Texte plein d'humour, d'auto-dérision et d'ironie
    On pourrait attendre une série d'aventures d'Elie Cohen
    C'est bien écrit, clair, enlevé, on ne s'ennuie jamais
    Style idéal pour un document d'actualité grand public

    ISBN : 2-9525630-0-4 --- N° d'enregistrement : 181514
    Pour lire le roman : fr.calameo.com
     

    Florence CAZIN - 11/04/2006 19:44

    Publié le 10/05/2008 à 12:00 par eliecohenespion
    Bonjour,

    Vendredi 7 avril 2006: Une grosse enveloppe était dans ma boite aux lettres. Je la prends, la déchire, ouvre Espion à tout prix à la première page, savoure la dédicace, met le livre dans mon sac pour le lire dans le TGV qui m'emmène à Paris. Il me restait une dizaine de pages à dévorer quand, à Paris, j'ai pris le métro. Et à cause de vous, j'ai raté ma station !

    Cette petite anecdote (réelle) pour vous dire combien j'ai apprécié votre livre. J'ai retrouvé quelques situations vécues (mais pas avec de telles conséquences !). Tous les ingrédients d'un très bon polar avec du suspense, et ce qui ne gâche rien, beaucoup d'humour.

    Je pense que je ne suis pas la seule à attendre une suite...

    Merci pour ce bon moment.

    Florence CAZIN

    Robin BLANCHARD - 28/03/2006 3:07 PM

    Publié le 10/05/2008 à 12:00 par eliecohenespion
    Je viens de lire "Espion à tout prix" de notre confrère Elie Cohen. Ce roman qui relate une histoire vécue par l'auteur qui aurait pu tourner au drame, commence par nous instruire sur l'origine de notre métier, du Préfet de Police Vidocq à Harris et villiod en passant par Jean Marie Gorond en 1896, ex chef de la sureté Générale en France. Le roman, truffés d'anecdotes, mets en relief quelques astuces que la profession utilise habituellement dans le cadre ses enquêtes et ne manque pas de rappeler combien nos outils peuvent se retourner contre nous si on n'y prends pas gardre. Victime d'une homonymie constatée, Elie Cohen le héros de l'histoire, ne tardera pas à faire les frais de l'autorité gouvernementale qui, pour la circonstance, se montrera intraitable à l'égard de notre confrère. Heureusement celui ci ne cédera pas à la tentation du fric, et... empressez vous de le lire pour en connaître la fin.:o)

    C'est un bon roman ou tous les anciens (du terrain) se retrouveront et utile aux plus jeunes qui y verront surement des analogies très marquées avec leurs enseignements théoriques dispensées dans nos écoles.

    Pour conclure, je tiens à remercier Elie Cohen pour cet ouvrage bien écrit. Avant de le lire j'ignorais totalement qui était Elie Cohen, aujourd'hui j'ai vraiment l'impression de toujours l'avoir connu.
    Robin

    (texte retranscrit dans son intégralité et conforme à l'original)

    Huguette et José ABRAS

    Publié le 10/05/2008 à 12:00 par eliecohenespion
    (une carte postale représentant Ahmed Shah Massoud - notre secret s'appelle justice)

    St Germain Mars 2006

    J'ai bien aimé votre livre, Elie... son humour mais aussi sa gravité ...

    Quelle angoisse d'imaginer qu'une vie toute simple puisse soudain basculer par hasard lorsque la vérité et la bonne foi ne sont plus reconnues ...

    Cela a été un enrichissement de vous connaître !

    A bientôt

    Huguette et josé

    Marcia EMANOIL - 20/02/2008 22:40

    Publié le 10/05/2008 à 12:00 par eliecohenespion
    Cher Elie, je n'ai pas trouvé, sur le site, de rubrique pour poster des commentaires... 

    je suppose que vous préférez les lire avant de les publier...

    j'ai lu votre bouquin d'une traite, la nuit dernière, entre chien et loup, pendant que le reste de la population dormait...

    C'est passionnant, direct, tel que vous êtes dans la vraie vie, pour ceux qui ont la chance de vous connaitre.

    ça donne envie d'en lire d'autres!

    Merci,

    je vous embrasse,

    Marcia

     

    14° Congrés des Détectives à Paris

    Publié le 10/05/2008 à 12:00 par eliecohenespion
    14° Congrés des Détectives à Paris
    Messieurs Yves CONVERSANO et Jean Jacques PARIENTI ont accepté d'être pris en photo au cours du Congrés des Détectives Privés qui s'est déroulé à l'hotel NOVOTEL Paris Vaugirard et font la promotion du livre d'Elie COHEN qui a comme titre "Espion à tout prix ou Détective Privé Les Risques du Métier"
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires